Mère et enfant

Main, bouche, oreille

Dans le musée Lapidaire de l’abbaye de Gellone, Sofie Muller présente un ensemble de sculptures en albâtre. Une sculpture composée de deux visages, celui d’une femme, d’une mère, et celui d’un enfant, posés l’un sur l’autre, et un ensemble de fragments de corps. La première sculpture incarne la relation mère/enfant, à la fois aimante et fusionnelle, la pierre liant structurellement les deux êtres. La relation est complexe et ambiguë, composée d’amour et parfois de souffrance, ce que suggère aussi le poids de la pierre sur le visage de l’enfant. Sofie Muller privilégie l’albâtre pour sa fragilité, ses irrégularités, comme des éléments propres à la vie. Rédigée au VIe siècle par Benoît de Nursie, la Règle de saint Benoît est toujours en vigueur dans les abbayes bénédictines et cisterciennes. Bien qu’elle n’y figure pas exactement en ces termes, on en retient aujourd’hui la formule « Ora et labora (prie et travaille) ». Inspirée par la Règle de saint Benoît, Sofie Muller présente dans le musée Lapidaire une seconde composition, faite de trois sculptures en albâtre, permettant d’en visualiser les principales prescriptions, à savoir lutter contre l’oisiveté par la lecture divine et le travail manuel. Les fragments du corps – une oreille, une bouche, une main – surgissent des blocs de pierre comme une manifestation du vivant.


Avec le soutien du ministère flamand de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et des affaires bruxelloises. Co-commissariat : Christa Vyvey

Sofie Muller, Mère et enfant, 2018
DR

Abbaye de Gellone - Saint-Guilhem-le-Désert

Oeuvre présentée au musée Lapidaire de l'abbaye de Gellone.
L’abbaye de Gellone est fondée en 804 par le comte Guilhem. Il y est inhumé avant d’être canonisé en 1066. Le prestige dont jouit l’abbaye au XIIe siècle est accru par la notoriété des reliques de la Sainte Croix offertes par Charlemagne à Guilhem. L’abbaye devient une étape sur le « chemin d’Arles », un des itinéraires vers Saint-Jacques-de-Compostelle. D’abord prospère, l’abbaye de Saint-Guilhem connaît des temps difficiles : en 1569, les troupes protestantes la pillent. L’abbaye est dans un état d’abandon quand la Congrégation de Saint-Maur en prend possession et sauve l’essentiel. En 1644, les bâtiments conventuels sont reconstruits ; le cloître, le réfectoire, le dortoir et la salle capitulaire sont restaurés. À la Révolution, l’abbaye est vendue comme Bien national. En 1840, l’administration des Monuments historiques prend l’abbaye en charge. En 1906, le collectionneur américain G. Grey Barnard achète un ensemble d’éléments sculptés du cloître, aujourd’hui intégrés à une reconstitution présentée au musée The Cloisters de New York.

Sofie Muller

Sofie Muller est née en 1974 à Sint-Niklaas. Elle vit et travaille à Gand, Belgique.

Le travail de Sofie Muller est complexe et étrange, il interroge le corps, l’identité et la mémoire. Jamais de stéréotypes évidents, mais un labyrinthe compliqué de résistance et d’acquiescement, de doute et de certitude propre au souvenir de l’enfance. Elle emploie essentiellement l’albâtre en favorisant les failles et les irrégularités du matériau, faisant apparaître la souffrance sous la douceur et l’opalescence de la pierre. Très présente dans l’actualité artistique belge et allemande, Sofie Muller était présentée en 2017 au Palazzo Fortuny à la Biennale de Venise.

  • Horaires

    Horaires d'ouverture :
    Musée lapidaire : Tous les jours – De 13h30 à 18h30

    Horaires de médiation :
    Juillet-août : Du mercredi au dimanche — De 13h30 à 18h

  • Tarifs

    Entrée libre

  • Adresse

    Abbaye de Gellone, Place de la Liberté, 34150 Saint-Guilhem-le-Désert

  • Contact

    Mairie de Saint-Guilhem-le-Désert
    T. 04 67 57 70 17
    saint-guilhem-le-desert.com

    OTI Saint-Guilhem-le-Désert - Vallée de l’Hérault
    T.04 67 56 41 97
    saintguilhem-valleeherault.fr