Aquila non capit muscas

Le thème du territoire est au coeur du récent film de Mircea Cantor qui met en scène un aigle qui intercepte un drone. L’instinct du rapace lui commande de traquer cet objet étranger sans qu’il devine la vraie nature de cet « ennemi ». À la curiosité succède la surprise et la perplexité devant la découverte de cette proie artificielle. Ces scènes correspondent à un véritable entraînement d’aigles dressés par la police néerlandaise pour lutter contre des drones malveillants.
Mircea Cantor confronte la violence animale à l’ingérence humaine dans l’espace naturel, l’ingérence sous toutes ses formes, qu’elle s’exprime politiquement ou technologiquement. Proposée dans la forteresse de Salses, la vidéo soulève autant la question de la défense du territoire que celle de l’interaction de l’animal avec l’homme dans un lien de subordination ancestral et complexe.

Mircea Cantor, Aquila non capit muscas, 2018
Mircea Cantor - Courtesy the artist and VNH Gallery, Paris

Forteresse de Salses - Salses-le-Château

Située dans un cadre naturel exceptionnel, entre les étangs de Salses et les Corbières, la forteresse de Salses offre aux visiteurs des points de vue remarquables et une atmosphère unique. L’édifice est avant tout un témoignage fort de l’architecture militaire espagnole du début du XVIe siècle, construit par l’ingénieur artilleur Ramiro López, sous décision des rois catholiques Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille. Construite à l’emplacement de sources fort utiles en cas de siège, la forteresse garde alors l’ancienne frontière entre l’Espagne et la « France ». Son architecture d’un nouveau type est capable de résister à l’artillerie moderne et peut recevoir une garnison de 1500 hommes en temps de guerre. Assiégée, prise et reprise en 1503, 1639, 1640, la place est définitivement conquise par les Français en 1642. Le traité des Pyrénées de 1659 redessine les territoires : moins stratégique, la forteresse perd alors de son importance. La forteresse de Salses est classée au titre des Monuments historiques depuis 1886 et Natura 2000 depuis 2008 pour les populations de Chiroptères qu’elle héberge. Elle est gérée par le Centre des monuments nationaux et accueille 85 000 visiteurs annuels.

La forteresse de Salses est un site du Centre des monuments nationaux.

Mircea Cantor

Mircea Cantor est né en 1977 à Oradea en Transylvanie, Roumanie. Il vit et travaille « sur la Terre », comme il aime à le préciser.

Artiste de renommée internationale et figure majeure de l’art contemporain roumain, Mircea Cantor a remporté le Prix de la Fondation d’entreprise Ricard en 2004, puis le prestigieux Prix Marcel Duchamp en 2011. Le musée de la Chasse et de la Nature vient de lui consacrer une exposition personnelle à Paris. Son enfance, passée dans un pays de régime communiste, et ses souvenirs personnels constituent le point de départ de la plupart de ses oeuvres. Chacune de ses réalisations est liée à une réalité, souvent brutale, qu’il transcende grâce à une appropriation singulière des matériaux, des cultures et des techniques traditionnelles. Il produit depuis 1999 une oeuvre sensible, poétique et politique. Une oeuvre engagée dans le réel dont il nous offre sa vision à la fois personnelle, référencée et mystique.

  • Horaires

    Horaires d'ouverture :
    Tous les jours — De 10h à 18h30

    Horaires de médiation :
    Juillet-août : Du dimanche au jeudi — De 10h15 à 13h et de 14h à 18h15

  • Tarifs

    Plein 8€ ; réduit 6,50€ ; gratuit (- de 18 ans, 18-25 ans ressortissants de l’UE, personne en situation de handicap, demandeur d’emploi, carte Culture et ICOM)

  • Adresse

    Forteresse de Salses, 66600 Salses-le-Château

  • Contact

    Forteresse de Salses
    T. 04 68 38 46 51
    E-mail : forteresse.salses@monuments-nationaux.fr
    forteresse-salses.fr