La proposition de Victoria Klotz pour Figeac consiste en un parcours animalier qui relie deux sites, les Terrasses du Puy et les salons peints du collège du Puy. L’ensemble convoque trois figures animales pour évoquer les notions de violence et de sacré.

Dans les salons du collège du Puy :

Sans titre

Cette sculpture évoque la résistance à Figeac. Un chimpanzé est juché sur un amoncellement de casques militaires. Comme s’il était le dernier survivant, dans un temps post historique, à contempler le spectacle du monde à travers le décor peint des salons constitué de scènes mythologiques, de peintures religieuses et de scènes de guerre ou de combat. Le titre fait écho à l'ouvrage référence de René Girard publié en 1978 qui livre une approche inédite de la culture occidentale et de la bible à partir des notions de « désir mimétique », d’appropriation et d’antagonisme au service d’une véritable anthropologie de la violence et du sacré.

Blesswild

Cette sculpture très touchante est constituée d’un jeune cerf couché qui semble verser des larmes. Comme s’il était venu se réfugier dans le second salon peint de l’ancien séminaire aux motifs bucoliques de paysages naturels et de bois peuplés de différents animaux dont des cerfs, des dromadaires et de créatures fantastiques comme une sorte de dragon. Le cerf semble directement issu de ce monde mythique qui est aussi celui du « sacré sauvage » (traduction littérale du titre). A travers ce paysage recomposé, l’artiste nous invite à penser de nouvelles formes de sacralisation et de ritualisation probablement nécessaires pour restaurer un monde dont les équilibres naturels ont été bouleversés. Situation sur laquelle pleure sans doute aussi l’animal.

Journée portes ouvertes le 16 juin de 14h30 à 18h30 pour découvrir les installations de Victoria Klotz (entrée libre).

Victoria Klotz, Sans titre, 2011
Victoria Klotz

Salons du collège-séminaire du Puy - Figeac

Au sommet de la ville haute de Figeac, à l’ombre de l’église Notre-Dame-du-Puy, les bâtiments du collège-séminaire érigés dans les années 1670, aux façades sobres, abritent deux salons ornés de boiseries et de toiles peintes qui plongent le visiteur dans l’univers artistique et culturel de la fin du XVIIe siècle. Un salon d’apparat et une chambre à coucher conservent un décor foisonnant de boiseries à la française mêlant copies de toiles de maîtres à sujet religieux, scènes de batailles, paysages et pastorales. L’ensemble de ces décors évoque l’environnement spirituel des prêtres conduisant à Figeac la Réforme catholique sous le règne de Louis XIV. Les sujets des toiles et des panneaux de bois peints sont extraordinairement divers : scènes de la vie du Christ d’après Rubens, Jacopo Bassano ou Charles Le Brun, évocation de la vie de Constantin, premier empereur romain chrétien, et de sa mère sainte Hélène, scènes pastorales et paysages influencés par la peinture hollandaise. Tout concourt dans ce monument atypique fait d’austérité et de foisonnement à un émerveillement visuel et une plongée dans l’esthétique et l’imaginaire de l’âge baroque.

Victoria Klotz

Victoria Klotz est née en 1969. Elle vit et travaille entre les Pyrénées et les Alpes.
L’art de Victoria Klotz milite pour la restauration d’un rapport symbiotique à la nature et au monde. Pour remplacer ce rapport de gouvernance dirigé par l’abstraction des chiffres et d’une certaine économie devenue obsolète. Son travail engage à une relation plus respectueuse à notre environnement, aux éléments naturels et au vivant, l’humain y compris, pour en retrouver l’accès. Notamment en contexte urbain, dans des situations de parcs et de jardins, où elle réalise des installations peuplées de sculptures d’animaux. Ces oeuvres sont dédiées aux hommes en tant qu’animaux parmi les animaux. Victoria Klotz vit une relation profonde et intime à la nature avec laquelle elle entre en résonnance, étant elle-même chasseresse-cueilleuse. Elle nous propose de réinvestir cette expérience qu’elle transmet à travers ses sculptures, ses images ou ses installations
sonores : « Je cherche à restaurer une communauté de sensations entre nous et les bêtes », dit-elle. Quitte à révéler la part sauvage de notre humanité.
victoria-klotz.com

  • Horaires

    Horaires d'ouverture :
    Du 1er juillet au 31 août 2019 : tous les jours de 14h30 à 18h30
    Journées européennes du Patrimoine (21-22 septembre) : de 14h30 à 18h30

    Horaires de médiation :
    Du 15 juillet au 18 août ― Du mercredi au dimanche ― De 16h à 18h30

  • Tarifs

    Plein 3,5€ ; réduit 2€ ; gratuit jusqu’à 12 ans
    Gratuit pour les Journées européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre
    Journée Portes ouvertes le 16 juin de 14h30 à 18h30 (entrée libre).

  • Adresse

    Espace Henri Vayssettes Cour du Puy
    (accès par la rue Victor Delbos)
    46100 FIGEAC

  • Contact

    Office de tourisme du Grand-Figeac
    T. 05 65 34 06 25
    ville-figeac.fr