L'air frais de la nuit est un soulagement

création IN SITU 2019

Camelus post-humanus
Andachtsraum (espace de contemplation) / L'aigle
Tambours apotropaïques

La proposition de Art Orienté Objet pour le château fort-Musée Pyrénéen de Lourdes prolonge la dimension naturaliste et animalière de ses collections ainsi que la muséographie de Margalide Le Bondidier, la conservatrice fondatrice et son intérêt pour le vivant. Il s’agit d'un triptyque constitué d’une sculpture installation dans l’ancienne poudrière en contrebas du château ouverte spécialement pour l’occasion, d’un grand dessin réalisé en néon sur le donjon, et de tambours faits de textile et de lumière présentés à l'intérieur du musée.

Dans la poudrière, le visiteur étonné découvre une espèce animale inconnue sous la forme d’un étrange squelette de chameau à quatre cornes trônant sur des monceaux de déchets informatiques. C’est le Camelus post-humanus. Il nous renvoie à la question de la préservation de la biodiversité que les artistes abordent avec humour mais non sans gravité. De manière aussi à rendre plus accessible le message de l’inquiétude écologique face à la sixième grande extinction annoncée.

La seconde proposition se situe en extérieur sur les murailles du donjon qui surplombe la ville et les sanctuaires ou a été placée une œuvre de néon au dessin d’oiseau. Il s’agit d’un aigle, comme celui du blason de la ville associé à une truite qui selon la légende a sauvé la cité assiégée. Cette œuvre qui assure une permanence de la lumière peut également faire penser à la tradition des cires filée (ou bougies de deuil), présentée dans le musée.

La troisième proposition installe des tambours faits de textile et de lumière à l'intérieur du musée.

Ce triptyque, qui croise leurs recherches sur l’écologie, l’histoire pyrénéenne et la futurologie, tout en associant les sciences naturelles et le symbolisme de la lumière, fait entrer en résonance l’art contemporain avec la dimension visionnaire de Lourdes, la vie animale et la question de la biodiversité. Elle renvoie également à certaines cultures de l’Invisible du sud de l’Europe toujours actives aujourd’hui, qui ont su conserver le lien vital de l’homme au monde naturel.

Art Orienté Objet, Andachtsraum / Espace de contemplation (L'albatros, 2017
Art Orienté Objet

Château fort - Musée Pyrénéen de Lourdes

Édifié sur un piton rocheux, comme en lévitation entre ciel et terre, le château fort - Musée Pyrénéen de Lourdes domine avec majesté la cité mariale. Avec plus de mille ans d’histoire ce grand vaisseau de pierre, classé Monument historique, invite à voyager dans le temps. Tour à tour résidence comtale, place forte, prison royale et caserne, le château fort a su braver le temps et d’innombrables assauts pour devenir aujourd’hui musée Pyrénéen. La forteresse, qui présente une architecture défensive préservée (donjon, pont-levis, herse), offre également depuis ses remparts un panorama exceptionnel sur la ville, le Sanctuaire et la chaîne pyrénéenne. Au cœur de son enceinte, le musée, labellisé Musée de France, rassemble les plus importantes collections sur l’histoire et les cultures des Pyrénées du XVIIIe au début du XXe siècle. Son jardin botanique agrémenté de sculptures et de maquettes d’architectures invite également à un moment de détente.

Art Orienté Objet

Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin se sont réunis en 1991 pour créer Art Orienté Objet.

Le duo d’artistes Art Orienté Objet, formé par Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin, travaille à retarder la fin du monde. Ils développent une œuvre singulière sur la nécessite de préserver la biodiversité à partir de leurs recherches en biologie, en éthologie ou en anthropologie. Ils sont autant passionnés par les sciences du vivant que par les mondes visionnaires et les cultures traditionnelles ayant gardé un lien à l’Invisible. Ils ont été parmi les pionniers de l’art bio tech et de la défense de la cause animale à travers l’art contemporain. La jonction de ces domaines qu’ils expérimentent et transmettent avec leurs œuvres, représente aujourd’hui un horizon incontournable : celui d’un art de l’antidote, du prendre soin et de la réparation, fondé sur des processus de réenchantement.

aoo.free.fr

  • Horaires

    Horaires d'ouverture :
    Tous les jours — De 10h à 19h

    Horaires de médiation :
    Juillet-août : Mercredi — De 14h à 19h
    Du jeudi au dimanche — De 11h à 13h et de 14h à 19h

  • Tarifs

    Plein 7,50€ ; réduit 3,50€ ; abonnement 2019 : 14€/28€ ; pass famille (2 adultes + 1 enfant) : 16€ ; publics handicapés : 2€/gratuit ; enfant - de 6 ans : gratuit

  • Adresse

    25 Rue du Fort, 65100 Lourdes

  • Contact

    Château fort – Musée Pyrénéen
    T. 05 62 42 37 37
    chateaufort-lourdes.fr